Pub

Image Map

0
A l’issue du point de presse organisé par le Rassemblement, dimanche 9 avril à la veille de la marche pacifique, Jean-Marc Kabund, secrétaire général de l’UDPS, appelle à une mobilisation générale.


À cette même occasion, il a révélé l’itinéraire de cette marche « pacifique ». Pour lui, cette marche partira du boulevard Triomphal en face du Stade des Martyrs jusqu’au Palais de la Nation où un mémorandum sera déposé.

« Nous serons dans des rues demain pour manifester notre désapprobation quant à cette vaste blague de monsieur de Kabila en nommant Bruno Tshibala qui n’est plus du Rassemblement. Il y était à travers l’UDPS et il a été exclu du parti et ne peut pas prétendre être du Rassemblement. Monsieur Kabila a prouvé à la face du monde que c’est lui l’auteur de cette dissidence pour créer de l’amalgame au pays », a cogné Jean-Marc Kabund.


Pour lui, le Rassemblement n’a pas hésité un seul instant de s’en remettre à la Communauté internationale. « Nous avons demandé à la Communauté internationale particulièrement au secrétaire général des Nations-Unies d’offrir ses bons offices conformément à la résolution 2348 pour mettre la pression sur Kabila pour que l’accord soit effectivement mis en oeuvre« , a-t-il insisté.

S’agissant du discours du Chef de l’État, Jean-Marc Kabund n’est pas allé par le dos de la cuillère. « Ce discours a été une occasion pour Kabila de distraire encore une fois la population. Il reconnaît lui-même que la situation socio-économique et sécuritaire du pays est catastrophique. Ce qui est plus grave, voulant contourner la mise en oeuvre l’accord, monsieur Kabila s’évertue à faire du chantage« , a-t-il insisté.

Et de dénoncer: « S’il ne veut pas mettre en oeuvre l’accord, c’est parce qu’il a un plan diabolique. Il ne veut pas organiser les élections et veut organiser un référendum« .

(politico via www.diaspordc.com)

Enregistrer un commentaire

 
Top