Pub

Image Map

0
Le Commissaire provincial de la Police Nationale Congolaise, ville de Kinshasa, le général Célestin Kanyama, aurait été suspendu par sa hiérarchie pour insubordination, d’après les informations qui circulent sur les réseaux sociaux.




« Évitons l’intox. Je suis en liberté en train de faire ma vie. Si Bisengimana n’est pas au courant cela veut dire que c’est faux, » a dit Célestin Kanyama.

Pour sa part, le N°1 de la Police Nationale Congolaise dit ne pas être au courant de cette nouvelle.

« Je suis à Kananga, au Kasaï central. Je n’ai aucune nouvelle de cette suspension », a ajouté le Commissaire Général de la Police Nationale Congolaise, le Général Charles Bisengimana

Même son de cloche de la part du gouvernement congolais.

« S’il était suspendu, vous pensez que le gouvernement aurait peur de communiquer sur cela ? C’est faux, il s’agit des rumeurs propagées sur les réseaux sociaux, » a déclaré Lambert Mende, ministre de la Communication et des Médias, porte-parole du gouvernement au téléphone de notre source

Des sources de l’Agence nationale de renseignement (ANR) parlent d’une « rumeur » qui a débuté depuis vendredi.

L’administration américaine avait annoncé le 23 juin des sanctions financières contre le chef de la police de Kinshasa pour son éventuelle responsabilité dans des violences et des disparitions dans la capitale de la République démocratique du Congo, selon un communiqué du Trésor américain.

Stanys Bujakera Tshiamala

Enregistrer un commentaire

 
Top