Pub

Image Map

0
Après la nomination de Bruno Tshibala à la Primature, Martin Fayulu estime que le président Joseph Kabila n’a pas envie de se délester du pouvoir.


Le président de l’ECIDE membre du Rassemblement de Félix Tshisekedi, dans une interview accordée à notre source ce 08 avril 2017, a relancé un appel à une marche générale qui devrait avoir lieu lundi 10 avril sur toute l’étendue de la République.

Comment réagissez-vous à la nomination de Bruno Tshibala?

Je constate que monsieur Kabila ne veut pas quitter le pouvoir. Il ne veut pas appliquer l’Accord, il botte en touche la nouvelle résolution des Nations Unies sur le Congo. Monsieur Kabila veut demeurer au pouvoir car il a compris que l’accord ne jouait pas en son avantage. Il a accepté le dialogue juste pour baisser la tension à l’approche du 19 décembre 2016.


Selon lui, tout a été fait conformément à l’Accord. C’est pour ce motif qu’il a nommé un des cadres du Rassemblement. N’est-ce pas une solution ? 

On ne peut pas suivre monsieur Kabila. De quel cadre du Rassemblement s’agit-il? Il n’y a rien aujourd’hui qui donne la légitimité hormis cet accord. Si l’Accord n’est pas conformément appliqué, rien n’est légitime en ce moment. Aucune institution n’est légitime, même ce qu’il vient de faire.

Que compte faire le Rassemblement pour obtenir la mise en œuvre de l’Accord comme vous le souhaitez?

Nous sommes républicains, démocrates. La seule solution maintenant, c’est le peuple. Monsieur Kabila a nommé, mais nous nous remettons à l’appréciation de notre peuple. Le lundi 10 avril prochain nous maintenons notre journée de marche pacifique, on maintient notre mot d’ordre.

Interview réalisée par Franck Ngonga

Enregistrer un commentaire

 
Top