Pub

Image Map

0
Le vice- premier ministre en charge des affaires étrangères n’a pas du tout apprécié la position prise par son homologue belge à propos de la nomination de Bruno Tshibala en qualité de Premier ministre.


Pour Didier Reynders, cette nomination n’est pas conforme à l’Accord de la Saint-Sylvestre.

She Okitundu, tout en estimant que cette nomination est conforme à l’Accord du 31 décembre 2016, regrette que la Belgique, au lieu d’utiliser les canaux diplomatiques comme convenu entre eux, a publié un « communiqué désobligeant à l’endroit des autorités congolaises ».

Dans un communiqué du 10 avril, le ministre congolais des affaires étrangères dit qu’à l’avenir la non-observance des principes fondateurs des Nations-Unies, notamment l’égalité souveraine des États, amènera « impérativement le gouvernement de la RDC à prendre ses responsabilités ».


Pour rappel, la position de la Belgique est la même que celle de la France et de l’Union européenne.

Avec cette position commune de la communauté internationale, l’isolement diplomatique du gouvernement Bruno Tshibala, en formation, sera buté au même problème que celui de son prédécesseur Samy Badibanga, à savoir: l’isolement.

L’ancien sénateur devenu ministre des affaires étrangères a donc du pain sur la planche, lui dont la reconduction à son poste est assurée.

Zabulon Kafubu

Enregistrer un commentaire

 
Top