Pub

Image Map

0
La nomination de Bruno Tshibala est un non-événement à l’Union pour la Démocratie et le Progrès  Social (UDPS), a dit Jean-Marc Kabund-a-Kabund, secrétaire général, ce vendredi 7 avril 2017.


Pour lui, l’UDPS considère que jusque là, rien n’a été fait et qu’il s’agit d’une simple distraction de l’opinion par Joseph Kabila qui, lui-même, est censé tirer sa légitimité de l’Accord de la Saint Sylvestre.

“Nous considérons que rien n’a été fait. Monsieur Kabila n’a fait que distraire l’opinion et nous demandons aux Congolais de rejeter cette nomination et de résister jusqu’à ce que Joseph Kabila comprenne qu’il n’y a que l’Accord de la Saint Sylvestre qui est le seul cadre dans lequel il peut nommer un Premier ministre et dont lui-même tire la légitimité. Nous lui recommandons d’appliquer l’Accord. Et le lundi nous serons dans la rue pour exiger l’application de l’Accord de la Saint sylvestre”, a-t-il déclaré au téléphone de notre source


Le secrétaire général de l’UDPS explique qu’il n’était pas question de répondre aux consultations initiées par Joseph Kabila que son parti considère comme le problème, avant la signature de l’Arrangement particulier. Selon lui, les discussions avec le leadership devaient concerner uniquement la question de la nomination du Premier ministre.

“Il est le problème et nous, nous n’avons pas intérêt à le transformer en solution. Nous savons qu’il a toujours donner l’impression d’être la solution. Monsieur Kabila souffle le chaud et le froid. Et comment vous voulez que nous allions nous faire consulter chez Monsieur Kabila en qui nous ne reconnaissons aucune légitimité en dehors de l’Accord qu’il a intentionnellement bloqué ? Nous lui avons demandé qu’avant toute rencontre avec le leadership du Rassemblement, il doit donner des signaux forts, avant tout avec la signature de l’Arrangement particulier et c’est dans le cadre de la désignation du Premier ministre qu’une discussion pouvait se tenir entre lui et le nouveau leadership du Rassemblement”

La nomination  de Bruno Tshibala ne peut pas fragiliser l’UDPS, selon Jean-Marc Kabund qui dit que le parti a connu de grands départs dans son histoire, mais n’a jamais vacillé.

“Nous avons les deux pieds sur terre, ça n’affectera en rien l’UDPS. On a connu des grands hommes comme Kibassa-Maliba, des gens qui ont fait la pluie et le beau temps dans l’UDPS que Mobutu avait débauchés dans les mêmes conditions, mais le parti n’a jamais vacillé. D’ailleurs, Tshibala a déjà été exclu du parti. L’UDPS restera égale à elle-même. C’est d’ailleurs l’occasion de tamiser le parti et vous verrez la réponse de l’UDPS dans les heures et les jours qui suivent.”

Rachel Kitsita

Enregistrer un commentaire

 
Top