Pub

Image Map

0
L’union africaine suit de très près la situation politique en RDC. A la suite de la visite à Addis-Abeba du vice-Premier ministre chargé des Affaires étrangères, Léonard She Okitundu, l’Union africaine a annoncé l’envol à Kinshasa d’une mission pour s’enquérir de la situation de crise qui prévaut dans le pays, après la déroute de l’accord du 31 décembre 2016.


Le président de la Commission de l’Union africaine (UA), M. Moussa Faki Mahamat, a reçu en audience, mercredi 12 avril dernier, une délégation de la République démocratique du Congo conduite par le vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères et de l’Intégration régionale, M. Leonard She Okitundu, indique un communiqué de l‘UA.

Le président de la Commission et le vice-Premier ministre congolais ont évoqué les récents développements survenus au Congo, notamment sr le plan politique et sécuritaire. Le président de la Commission a, à cette occasion, réitéré l’attachement de l’Union africaine à la paix et la stabilité de la RDC et la mise en œuvre de l’Accord du 31 décembre 2016 en vue de mettre en place toutes les conditions et organes requis pour la tenue des élections prévues. Le président de la Commission a, à cet égard, appelé à la nécessité de gestes forts d’apaisement de la part du Gouvernement et de toutes les parties concernées et d’orienter tous leurs efforts vers la tenue des élections présidentielles, législatives et locales.


Le président de la Commission et le vice-Premier ministre congolais se sont félicités des efforts déployés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et les résultats enregistrés jusqu’ici dans le recensement électoral. Ils ont ainsi souligné la nécessité et l’urgence de mettre à la disposition de la CENI les moyens requis en vue du parachèvement de ce processus.

Le président a marqué sa vive inquiétude suite à la multiplication des attaques meurtrières et autres violences intercommunautaires, notamment au Kasaï. Il a souligné la nécessité d’une action urgente en vue de l’arrêt de ces violences et de rendre justice à leurs victimes. Le vice-Premier ministre congolais a informé le président des efforts en cours dans la région du Kasaï, et l’Est de la RDC en vue de rétablir la paix et la concorde.

 Le président de la Commission a annoncé qu’il dépêchera dans les prochains jours, en RDC, une délégation de haut niveau composée des Commissaires à la Paix et à la Sécurité et aux Affaires politiques afin, d’une part, de consolider la paix, la stabilité et le dialogue, et d’autre part, d’évaluer le soutien nécessaire au processus électoral et la situation humanitaire dans l’Est du pays.

Par LP

Enregistrer un commentaire

 
Top