Pub

Image Map

0
Tôt ce matin, des prisonniers se sont évadés à la prison centrale de Makala dont Ne Mwanda Nsemi. Le ministre de la Justice et Garde des sceaux, Alexis Thambwe Mwamba, intervenant sur Top Congo FM, a parlé d’une cinquantaine d’évadés. Des sources concordantes parlent d’une centaine. Un évadé, qui a requis l’anonymat, parle quant à lui, d’un grand nombre, difficile à quantifier.



« C’était vers 3 heures du matin. Les adeptes de Ne Muanda Nsemi sont venus à la prison et se sont mis à tout casser« , témoigne-t-il.

Pour cet évadé, ces miliciens de Ne Muanda Nsemi ont en suite largué des bombes mystiques à l’encontre des forces de l’ordre. « Aucun prisonnier n’est mort. Il n’y a que des policiers et les éléments de la Garde République qui sont décédés. Leurs armes ne tiraient plus« , précise-t-il.

Président de l’Association congolaise pour l’accès à la Justice (ACAJ), Georges Kapiamba demande que lumière soit faite sur cette situation. « Nous sommes profondément préoccupés par l’insécurité qui règne à la prison de Makala et exigeons une enquête indépendante sur l’évasion« , a-t-il twitté.

Ce qui est sûr, l’opération de Police, appuyée par les FARDC sont en cours principalement vers les communes de Selembao, Bumbu et Makala pour tenter de retrouver les évadés. Partout ailleurs à Kinshasa, la présence policière a été renforcée

(politico via www.diaspordc.com)

Enregistrer un commentaire

 
Top