Pub

Image Map

0
A la tête de la délégation des députés du Rassemblement, Félix Tshisekedi a pu obtenir le départ des 16 personnes, dont Jean-Marc Kabund, coincées au siège de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS). 


Ces représentants de la coalition de l’opposition sont arrivés en début de soirée, finissant par obtenir le départ des cadres de l’UDPS coincés depuis hier.  Jean-Marc Kabund, Secrétaire général de l’UDPS et 15 autres membres ont été empêchés de quitter le siège de leur parti, alors que la Police de Kinshasa se refuse tout commentaire.

Accompagné d’un groupe de sympathisants qui acclamaient sa « libération », M. Kabund a promis une conférence de presse pour « clarifier » cette situation. Cet incident a intervenu alors que la police a décidé mardi dernier de sceller le siège du parti d’Étienne Tshisekedi après l’incendie à son commissariat situé en face. Les autorités ont ainsi accusé les militants de l’UDPS d’en être responsables.






(politico via www.diaspordc.com)

Enregistrer un commentaire

 
Top