Pub

Image Map

0
Le secrétaire général de l’UDPS affirme être séquestré avec quelques membres de son parti  au siège de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS ), entourés par des forces de l’ordre.


Jean-Marc Kabund qui donne l’information, dit ne pas en savoir la raison. Les agents de la Police auraient d’abord tenté de les empêcher d’accéder au siège de ce parti situé dans la commune de Limete, avant de les interdire de quitter le lieu. « Les agents de la police sur place disent obéir à l’ordre de la hiérarchie« , rapporte-t-il.


Le siège de l’UDPS a été scellé mardi dernier après un incendie au commissariat de la Police situé en face de celui-ci. Les autorités ont alors accusé des militants de ce parti de l’opposition d’en être responsables. Mercredi, des sources policières ont pourtant confirmé la levée de cette mesure à POLITICO.CD.

Les autorités de la Police Nation Congolaise (PNC) sont restées injoignables à nos appels.

(politico via www.diaspordc.com)

Enregistrer un commentaire

 
Top