Pub

Image Map

0
Jean-Marc Kabund, Secrétaire général de l’UDPS et quinze autres personnes, en l’occurrence huit cadres, six agents commis à la sécurité et un agent du protocole sont toujours bloquées au siège du parti.


Les policiers postés sur place ne donnent aucune explication. « Un flou persiste autour de cette situation. Personne ne dit quelque chose. Nous pensons qu’on est en train de monter un coup contre l’UDPS« , déclare Rubens Mikindo, secrétaire général adjoint de l’UDPS.

A Top Congo FM, ce cadre du parti révèle que « le colonel qui est sur place se contente de dire qu’ils sont envoyés par la hiérarchie alors que la hiérarchie affirme ne rien connaître« .


Joint au téléphone, le Secrétaire général de l’UDPS Jean-Marc Kabund fait savoir qu’il est toujours bloqué à l’intérieur de la permanence du parti, alors que Félix Tshisekedi, président du Rassemblement/Limete a pu quitter tard dans la nuit, mais promet d’y revenir.

(politico via www.diaspordc.com)

Enregistrer un commentaire

 
Top