Pub

Image Map

0
Le Secrétaire général de l’UDPS Jean-Marc Kabund a lancé ce mardi 2 mai 2017 l’opération « Mandalala » , en français « rameaux » en rapport avec le rapatriement de la dépouille d’Etienne Tshisekedi annoncé pour le 12 mai prochain.



L’hôtel de ville de Kinshasa a accusé réception ce mardi 2 mai 2017 de la lettre de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) écrit au gouverneur de la ville de Kinshasa André Kimbuta pour l’informer de l’enterrement d’Etienne Tshisekedi au siège du parti situé à Limete tel que décidé par les deux familles (politique et biologique) de l’illustre disparu.


«Tenant compte de l’envergure nationale de l’illustre disparu et nous référant à la loi et à la pratique en matière des inhumations dans la ville de Kinshasa et à travers le pays, notamment le cas du professeur Bianganyi Tampon enterré dans l’enceinte de l’Université chrétienne Cardinal Malula située sur l’avenue Saïo dans la commune de Kasa-Vubu, nous avons choisi d’enterrer le président Etienne Tshisekedi Wa Mulumba à la permanence du parti située sur le petit boulevard Lumumba dans la commune de Limete», dit l’UDPS dans un communiqué signé le 28 avril 2017 par son secrétaire général Jean-Marc Kabund.

Contacté par notre source ce mardi 2 mai 2017, le ministre provincial de l’interieur Emmanuel Akweti n’a pas voulu commenté sur ces prises de position de l’UDPS et de la famille Tshisekedi faisant attendre la réaction du gouverneur Kimbuta.

Stanys Bujakera

Enregistrer un commentaire

 
Top