Pub

Image Map

0
Joseph Kabiba s’est à nouveau opposé à l’ingérence étrangère dans le processus électoral. Le président de la république, qui a dirigé ce vendredi 9 juin le conseil des ministres, a axé principalement cette réunion sur l’évaluation du processus électoral. C’était en présence de Corneille Nangaa, Président de la ceni.


«Après avoir félicité la CENI pour le travail abattu et présenté ses condoléances à son Bureau pour ses membres assassinés par les bandes criminelles dans l’espace Kasaïen, le Président de la République a réitéré le caractère national des élections et a rejeté fermement toute ingérence étrangère dans l’organisation des scrutins en RDC. Il a invité le Gouvernement et la CENI à agir en toute responsabilité et à rejeter toutes les pressions extérieures de qui que ce soit en ce qui concerne les questions électorales qui relèvent strictement de la souveraineté nationale, » dit le compte rendu du gouvernement signé par son porte-parole Lambert Mende.


Par ailleurs, le Président de la République, a encouragé la CENI à poursuivre ses efforts et appelé le Gouvernement à accélérer la mise à la disposition de la centrale électorale des fonds nécessaires à la finalisation de son travail et à déposer rapidement au Parlement les projets de lois attendues par elle, particulièrement la Loi électorale qui devra notamment prendre en compte les Congolais de l’étranger poursuit le communiqué

Stanys Bujakera

Enregistrer un commentaire

 
Top