Pub

Image Map

0
Le parquet de Matete, ainsi que son cachot ont été attaqués tôt ce matin par des personnes non identifiées. Tous les prisonniers ont pris la fuite, renseignent des sources concordantes.





Selon des témoins, le parquet situé au centre de la capitale congolaise a été attaqué tôt vers 4h du matin par des assaillants qui appartiendraient à la secte politico-réligieux du Bundu dia Kongo, la même organisation qui a attaqué la prison centrale de Makala le 17 mai dernier, pour libérer son chef Ne Muanda Nsemi. L’information est confirmée par le Porte-parole de la Police, le Colonel Pierrot Mwanamputu, qui ne donne cependant pas l’identité des assaillants. « Nous ne savons encore pas grand-chose pour l’instant. Des équipes sont sur place pour étudier la situation« , dit-il.

Sur place, des images parvenues à POLITICO.CD montrent des policiers blessés. Des sources rapportent que le cachot de ce parquet n’a plus aucun détenu. On ignore cependant le nombre exact des évadés. Plus d’information à venir.

(politico via www.diaspordc.com)

Enregistrer un commentaire

 
Top