Abbé N’shole - CNSA : « Nous sommes loin de la solution, ça renforce beaucoup plus la frustration »

La Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO) désapprouve la désignation du président et des membres du CNSA. Dans une interview ce lundi 24 juillet 2017 à ACTUALITE.CD, abbé Donatien N’shole, secrétaire général de la CENCO, indique que la procédure ayant conduit à l’installation du CNSA ne respecte ni la lettre ni l’esprit de l’accord du 31 décembre.

« Nous avons évoqué cette question dans notre dernière déclaration. Depuis la signature de l’arrangement particulier au palais du peuple, c’était déjà contre l’accord et avec le CNSA au palais du peuple, nous sommes loin de la solution. On a violé l’accord, il faut lire notre dernière déclaration », a déclaré abbé Nshole.

Pour le secrétaire général de la CENCO, “l’installation du CNSA par les présidents de deux chambres du parlement renforce la frustration”?

« La formule du palais du peuple viole l’accord, il n’y a pas d’inclusivité dans cette démarche, ça renforce beaucoup plus la frustration, nous sommes très loin de la solution avec ça je ne dis pas plus », a-t-il dit avant de demander aux acteurs politiques d’éviter « des arrangements entre particuliers ».  

Le samedi 22 juillet dernier, Aubin Minaku et Léon Kengo Wa Dondo ont présidé à la demande de Joseph Kabila, l’installation du bureau du CNSA ayant abouti à la désignation de Joseph Olenghankoy comme président.

Stanys Bujakera

La Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO) désapprouve la désignation du président et des membres du CNSA. Dans une interview ce lundi 24 juillet 2017 à ACTUALITE.CD, abbé Donatien N’shole, secrétaire général de la CENCO, indique que la procédure ayant conduit à l’installation du CNSA ne respecte ni la lettre ni l’esprit de l’accord du 31 décembre.