Adolphe Muzitu : le dollar américain pourrait atteindre 2.000 FC d’ici décembre

L’Ancien Premier ministre Adolphe Muzitu affirme que le taux de change pourrait atteindre 2000 FC pour un dollar américain d’ici la fin de l’année. Pour lui, cette situation est une double conséquence de la dégradation de la vie politique et économique du pays et pourrait également avoir des lourdes conséquences sur la vie socio-économique de l’ensemble de la population.

Tribune.

La République Démocratique du Congo souffre d’une crise multisectorielle qui se traduit par la faillite de la société. Il s’agit de la faillite économique et sociale, d’une part et de la faillite politique et sécuritaire, d’autre part.

Notre pays est au bord du chaos. Les budgets du Gouvernement central, des gouvernements provinciaux, des villes et des entités territoriales décentralisées sont tous déficitaires.

L’Etat congolais est menacé de cessation des paiements faute des réserves de change. Le pays est en quasi dépôt de bilan, alors qu’il est sous-endetté, avec un encours de la dette publique très faible, avoisinant les 6 milliards de $ US et un service de la dette de moins de 200 millions de $ US.

Le Gouvernement recourt, depuis fin novembre 2016, à la planche à billets pour financer son déficit et ceux des entités publiques locales, engageant le pays dans une spirale inflationniste, en même temps qu’il a quasiment épuisé les réserves de change du pays.

La Banque Centrale du Congo (BCC) se décapitalisé chaque année avec des pertes d’exploitation de plus en plus croissantes qu’elle finance avec la planche à billet, amplifiant elle aussi l’inflation.

Le crédit bancaire devient de plus en plus difficile à mobiliser pour les entreprises et les ménages en raison des taux débiteurs élevés, alors que les banques sont sur-liquides. Le taux d’intérêt débiteur est passé, en monnaie nationale, de 17% l’an en Juin 2016, à 25% à ce jour.

La spirale de l’inflation et de la hausse du dollar américain par rapport à la monnaie nationale, a fait perdre à celle-ci 40 % de sa valeur externe dès fin 2015, alors même que la chute des cours du cuivre et surtout du cobalt n’aura été que ponctuelle.

D’ici la fin de l’année, le dollar américain pourra s’échanger à 2.000 FC. La population, en général et les agents de l’Etat en particulier, vont perdre 50 % de leur pouvoir d’achat tandis que l’inflation pourrait atteindre 45% en décembre 2017, selon les prévisions du Fonds Monétaire International (FMI). Les effets de la croissance projetée à 4% vont ainsi être annihilés et la crise sociale ainsi que la misère des populations vont s’amplifier.

Adolphe Muzito

L’Ancien Premier ministre Adolphe Muzitu affirme que le taux de change pourrait atteindre 2000 FC pour un dollar américain d’ici la fin de l’année. Pour lui, cette situation est une double conséquence de la dégradation de la vie politique et économique du pays et pourrait également avoir des lourdes conséquences sur la vie socio-économique de l’ensemble de la population.