«Donner le CNSA à Olenghankoy, c’est une insulte au peuple», Médard Kankolongo

Médard Kankolongo, président de la plateforme «Congo en Marche» demande au président de la République de rejeter la candidature de Joseph Olenghankoy à la tête du Conseil National de Suivi de l’Accord (CNSA). Ce dernier estime que le président des Forces novatrices pour l’Union et la solidarité (FONUS) a trahi le peuple.

«Je vais dire au président de la République que nommer Joseph Olenghankoy à la présidence du CNSA serait une insulte au peuple congolais. Olenghankoy a mobilisé les gens contre Kabila. Il a mobilisé les enfants des pauvres pour rien (…) Aujourd’hui, il soutient que les élections ne seront possibles qu’en 2018. Il a trahi le peuple», a dit Médard Kankolongo ce jeudi 20 juillet 2017 à ACTUALITE.CD

Le week-end dernier, Joseph Olenghankoy à la tête de la dissidence du Rassemblement avait une fois de plus revendiqué la présidence du CNSA.
«Si l’accord du 31 décembre est respecté, c’est à moi que revient la présidence du CNSA» avait-il dit devant ses militants réunis au siège de son parti.

Stanys Bujakera

Médard Kankolongo, président de la plateforme «Congo en Marche» demande au président de la République de rejeter la candidature de Joseph Olenghankoy à la tête du Conseil National de Suivi de l’Accord (CNSA). Ce dernier estime que le président des Forces novatrices pour l’Union et la solidarité (FONUS) a trahi le peuple.

Image Map