Kamerhe rejette la désignation de Joseph Olenghankoy comme président du CNSA

Le président du conseil national du parti de Vital Kamerhe et secrétaire général de l’Union pour la nation congolaise (UNC) dénonce la procédure qui a conduit à l’installation, ce samedi 23 juillet 2017, du bureau du Conseil National de Suivi de l’Accord (CNSA). Alain Mbaya Kakasu évoque une entorse et déclare que Vital Kamerhe ne fera plus partie de cette institution. 

« C’est une violation grave à l’accord du 31 décembre. Il revenait aux chefs des composantes de désigner le président du CNSA et non la plénière (…) L’UNC est déçue de cette situation et notre président ne fera plus partie de cet organe. Il a été proposé comme président et non vice-président », a dit Alain Mbaya Kakasu

Le parti de Vital Kamerhe lance un appel pour l’unité de toutes les forces afin, ajoute Alain Mbaya, d’obtenir le respect intégral de l’accord du 31 décembre 2016. 

Vital Kamerhe a été proposé par l’opposition signataire de l’accord du 18 octobre comme candidat président du Comité national de suivi de l’accord du 31 décembre. Aubin Minaku, président de l’Assemblée nationale,  qui a reçu mandat avec son collègue du Sénat auprès de Joseph Kabila, a déclaré que le choix de Joseph Olenghankoy respecte l’accord qui attribue ce poste au président du Conseil des sages du Rassemblement. 

Stanys Bujakera

Le président du conseil national du parti de Vital Kamerhe et secrétaire général de l’Union pour la nation congolaise (UNC) dénonce la procédure qui a conduit à l’installation, ce samedi 23 juillet 2017, du bureau du Conseil National de Suivi de l’Accord (CNSA). Alain Mbaya Kakasu évoque une entorse et déclare que Vital Kamerhe ne fera plus partie de cette institution.