Kasaï Central : Panique après des tirs aux alentours d’un centre d’examens d’état à Bilomba

Des tirs d’armes à feu ont semé la terreur ce mardi 18 juillet 2017 à proximité de l’EP Kakelenga, une école à Bilomba, 80 Kms de Kananga en territoire de Kazumba où est érigé un centre de passation des examens d’état.

Selon un enseignant joint par ACTUALITE.CD et qui s’est exprimé sous l’anonymat, c’est un élément des FARDC qui a actionné son arme à feu et fait retentir plusieurs détonations, provoquant ainsi une panique dans les environs pendant plusieurs heures.

Des sources D’ACTUALITE.CD renseignent que le calme précaire est revenu et le militaire qui a ouvert le feu a été désarmé par ses paires mais que les élèves passent les examens avec la peur au ventre.

Du côté de la hiérarchie militaire, aucune explication n’a encore été faite pour expliquer ce geste. Le gouverneur intérimaire du Kasaï Central Justin Milonga, contacté par ACTUALITE.CD, dit, lui également, n’être pas encore au courant de cette situation. Il évoque toutefois des « sanctions exemplaires » contre le militaire concerné au cas où le fait qui lui est reproché s’avère.

Pour le contexte, la session des examens d’état avait été retardée dans les provinces du Kasaï, Kasaï Central, Kasaï Oriental et Lomami à cause de l’insécurité. Le lundi 17 juillet 2017, le commandant du secteur opérationnel des FARDC/Grand Kasaï avait donné des assurances quant aux conditions de sécurité.

Sosthène Kambidi

Des tirs d’armes à feu ont semé la terreur ce mardi 18 juillet 2017 à proximité de l’EP Kakelenga, une école à Bilomba, 80 Kms de Kananga en territoire de Kazumba où est érigé un centre de passation des examens d’état.

Image Map