La CENCO dénonce l’enlèvement de deux prêtres à Beni et interpelle les autorités

La Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) a condamné l’enlèvement dimanche 16 juillet 2017  des Abbés Charles Kipasa et Jean-Pierre Akilimali de la Paroisse Notre-Dame des Anges de Bunyuka, au Diocèse de Butembo-Beni, dans la chefferie de Bashu, au Sud-Est du Territoire de Beni (Nord-Kivu).

«Cet enlèvement de plus qui vient remuer la douleur de l’Eglise-Famille de Dieu en RDC, qui, depuis quelques années, pleure ses fils et ses filles, victimes des atrocités et des actes de barbarie. Les prêtres sont des hommes de Dieu qui consacrent leur vie pour le bien de la population sans un agenda politique.  Leur faire du mal c’est nuire à toute la communauté qu’ils servent», dit la CENCO dans un communiqué signé par Monseigneur Marcel Utembi Tapa.

L’épiscopat parle d’une dizaine d’hommes armés non encore identifiés qui peu avant 22H00 ont emporté également deux jeeps RAV4 et deux motos.

La CENCO qui annonce que tous les séminaristes de cette paroisse ont été tabassés, dénonce le climat d’insécurité et demande aux autorités politiques et militaires de démanteler ce « réseau criminel qui déstabilise la paix dans la région de Beni ».

(actualité.cd via www.diaspordc.com) 

La Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) a condamné l’enlèvement dimanche 16 juillet 2017 des Abbés Charles Kipasa et Jean-Pierre Akilimali de la Paroisse Notre-Dame des Anges de Bunyuka, au Diocèse de Butembo-Beni, dans la chefferie de Bashu, au Sud-Est du Territoire de Beni (Nord-Kivu).