La coalition des 33 ONG s’indigne de la déclaration de Corneille Nangaa annonçant le report des élections à une date ultérieure

La coalition des 33 ONG s’indigne de la déclaration du président de la CENI Corneille Nangaa annonçant le report à une date ultérieure des élections censées se tenir cette année conformément à l’accord du 31 décembre.

Dans une déclaration faite ce lundi 10 juillet 2017, la Coalition de 33 ONG appelle, à ce sujet, le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies  et Chef de la MONUSCO Maman Sidikou à informer le Conseil de Sécurité des Nations Unies suite à ce report annoncé des élections.

« Nous recommandons vivement au Représentant spécial du Secrétaire Général des Nations Unies et Chef de la MONUSCO, d’informer le Conseil de Sécurité des Nations Unies de cette situation savamment créée et entretenue par M. Corneille Nangaa afin que des sanctions individuelles et ciblées lui soient appliquées au cas où il ne reviendrait pas à la raison », déclare la Coalition dans son communiqué.

La Coalition de 33 ONG insiste également sur la sortie imminente du calendrier global et inclusif des activités électorales. Elle appelle, à son tour, les Congolais à se mobiliser pour, dit-elle, défendre leur droit constitutionnel.

Will Cleas Nlemvo

La coalition des 33 ONG s’indigne de la déclaration du président de la CENI Corneille Nangaa annonçant le report à une date ultérieure des élections censées se tenir cette année conformément à l’accord du 31 décembre.