La MP trouve « censée » la déclaration de Corneille Nangaa qui a affirmé qu’il n’était pas possible d’organiser les élections d’ici 2017

La Majorité présidentielle (MP) trouve « censée » la déclaration de Corneille Nangaa qui a affirmé vendredi à Paris qu’il n’était pas possible d’organiser les élections d’ici 2017. Le porte-parole de la MP, André Alain-Atundu, a estimé lundi 10 juillet que cette déclaration était « fondée par ce qu’elle tient compte des paramètres sécuritaires de la RDC ».

«Il serait hasardeux d’affirmer que les élections se tiendraient à la date convenue dans l’accord d’autant plus que deux provinces ne peuvent pas être exclues du processus», fait observer le cadre de la MP. Il appelle les acteurs politiques à se «conformer aux déclarations fondées d’un technicien, plutôt que de s’en remettre aux aspirations politiques».

Le président de la CENI avait dit vendredi dernier à partir de Paris où il séjourne qu’il ne sera "pas possible" d’organiser les élections avant la fin de l'année, évoquant des conditions de sécurité precaires dans plusieurs provinces du pays.

(radio okapi via www.diaspordc.com)

La Majorité présidentielle (MP) trouve « censée » la déclaration de Corneille Nangaa qui a affirmé vendredi à Paris qu’il n’était pas possible d’organiser les élections d’ici 2017. Le porte-parole de la MP, André Alain-Atundu, a estimé lundi 10 juillet que cette déclaration était « fondée par ce qu’elle tient compte des paramètres sécuritaires de la RDC ».