Le Rassemblement considère l’annonce faite par Corneille Nangaa comme une “véritable déclaration de guerre au peuple congolais”

Le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement considère l’annonce faite par le président de la CENI Corneille Nangaa de l’impossibilité de tenir les élections en décembre 2017 comme une “véritable déclaration de guerre au peuple congolais”. Au cours d’un point de presse ce lundi 10 juillet 2017, le Rassemblement indique que le président de la Centrale électorale sera “responsable et répondra devant le peuple congolais de tout décalage dans l’organisation des élections” qui en principe sont censées se tenir cette année conformément aux dispositions de l’accord de la Saint-Sylvestre.

«L’annonce faite par Corneille Nangaa est une véritable déclaration de guerre au peuple congolais, ordonnée par Joseph Kabila, pour énerver un peuple déjà meurtri par la situation socio-économique catastrophique, qui entend le voir libérer, le 31 décembre 2017 au plus tard, le fauteuil et le palais présidentiels qu’il occupe à la faveur d’un coup de force», indique le communiqué signé par Félix Antoine Tshisekedi.

Le Rassemblement qualifie la sortie médiatique de Nangaa d’une “fuite en avant”. Le regroupement politique dirigé par Félix Tshisekedi et Pierre Lumbi évoque également des foyers d’insécurité qui se multiplient au pays afin de justifier la non-tenue des élections.

«Joseph Kabila qui est prêt à tout continue à multiplier des subterfuges et n’hésite pas à utiliser des moyens qui heurtent violemment la conscience humaine, comme la multiplication des foyers d’insécurité, notamment dans le Kasaï et à l’Est du pays où sous ses ordres, des éléments des forces armées et de la police se livrent à des tueries de masses et autres crimes ignobles dont sont victimes plusieurs milliers de civils parmi lesquels les experts des Nations Unies», ajoute le Rassemblement qui appelle également le peuple congolais à “redoubler de vigilance et à se tenir prêt pour prendre activement part aux grandes actions de résistance qu’il va proposer à la Nation le 22 juillet prochain, lors de la clôture des travaux de son deuxième conclave.”

Christine Tshibuyi

Le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement considère l’annonce faite par le président de la CENI Corneille Nangaa de l’impossibilité de tenir les élections en décembre 2017 comme une “véritable déclaration de guerre au peuple congolais”.

Image Map