Martin Faluyu admet plusieurs prêts « remboursés avec intérêts » auprès de Kimbuta, dément la corruption

Le président de l'Ecidé s'est expliqué cet après-midi au sujet des accusations proférées contre lui à propos d'une probable corruption par le gouverneur André Kimbuta.

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta a, selon des sources concordantes, accusé ouvertement l’opposant congolais Martin Fayulu d’avoir reçu 40.000 dollars américains de ses mains, à des fins politiques. Cette scène, d’après plusieurs sources, se seraient passée jeudi soir en pleine plénière de la reprise des discussions autour de l’arrangement particulier au Centre interdiocésain à Kinshasa.

L’opposant congolais, membre du Rassemblement, dément catégoriquement cette accusation, affirmant n’avoir « rien reçu de personne ».

« Il n’y a personne qui m’a donné indûment un Franc [congolais, ou un dollar [américain]. Il n’existe pas (…) pour dire Fayulu, voilà si vous faites ceci, je vous donne de l’argent… il n’existe pas. Si elle existe, qu’elle vienne le dire ici et, après, on ira devant les tribunaux pour voir« , insiste-t-il.

Le député congolais admet toutefois avoir effectivement pris de l’argent auprès du gouverneur André Kimbuta, mais explique qu’il s’agissait de plusieurs prêts qu’il a remboursé, payant les intérêts.  « Kimbuta, moi je lui donnais de l’argent, je le dépannait« , ajoute le président de l’Ecidé.

(politico.cd via www.diaspordc.com)

Le président de l'Ecidé s'est expliqué cet après-midi au sujet des accusations proférées contre lui à propos d'une probable corruption par le gouverneur André Kimbuta.