RDC : Le M17 exige la démission de Thambwe Mwamba poursuivi par la justice belge [Audio]

Le Mouvement du 17 Mai (M17) demande au Président de la République, Joseph Kabila d’exiger la démission d’Alexis Thambwe Mwamba du Gouvernement pour se mettre à la disposition de la Justice belge qui le poursuit dans l’affaire de l’avion de CAL abattu avec des civils à Kindu. Lors d’un point de presse tenu hier dimanche à Kinshasa, Augustin Kikukama a justifié la portée de cette démarche.

Le M17 a fait remarquer qu’il y a une jurisprudence en la matière avec d’autres membres du Gouvernement qui avaient été cités dans le rapport du Panel de Nations Unies sur les pillages des ressources naturelles de la RDC.

A cette époque, soutient ce parti pro-Kabila père, le Président Joseph Kabila avait exigé la démission des personnes citées afin de permettre à la justice d’enquêter. Allusion faite à Augustin Kakumba Mwanke (alors Ministre près la Présidence), Denis Kalume (Ministre de la Reconstruction), Charles Okoto (PDG de la MIba) et Kazadi Nyembwe.
[soundcloud src="332372852"/]
Augustin Kikukama pense qu’il est impérieux de favoriser la Justice belge à enqueter de manière approfondie pour remonter jusqu’au alliés du RCD (mouvement rebelle) de l’époque. Car, estime – t – il, le RCD ne pouvait pas disposer du missile pour abattre cet avion.

Et d’ajouter, qu’il se peut que ce soit le même type de missile qui avait abattu l’avion d’Habyarimana qui ait été utilisé pour abattre l’avion de CAL au Maniema.

Pour rappel, le juge Michel Claise a été récemment désigné par le parquet de Bruxelles pour se charger de l’instruction dans un dossier visant Alexis Thambwe Mwamba, Ministre de la Justice de la RDC, sur la base d’une plainte pour crime contre l’humanité introduite par l’avocat Alexis Deswaef.

Cet avocat représente plusieurs familles de victimes d’un drame pouvant être assimilé à un acte terroriste : l’abattage d’un avion en 1998 dont le Rassemblement congolais pour la démocratie (RCD) avait revendiqué l’attaque, par la voix d’un de ses leaders, Alexis Mwamba lui-même, sur les antennes de RFI.

Zoom Eco

Le Mouvement du 17 Mai (M17) demande au Président de la République, Joseph Kabila d’exiger la démission d’Alexis Thambwe Mwamba du Gouvernement pour se mettre à la disposition de la Justice belge qui le poursuit dans l’affaire de l’avion de CAL abattu avec des civils à Kindu. Lors d’un point de presse tenu hier dimanche à Kinshasa, Augustin Kikukama a justifié la portée de cette démarche.