UNIKIN : Portes cassées et véhicules brûlés, vives tensions

Des étudiants ont manifesté ce vendredi 21 juillet 2017 au Campus de l’Université de Kinshasa (UNIKIN) suite à l’arrestation la veille d’un de leurs. D’après le coordonnateur des étudiants de l’UNIKIN, le calme est revenu, mais les cours sont suspendus et les examens en cours sont reportés.

 « On avait enlevé un  étudiant hier. Aujourd’hui, les autres étudiants sont sortis pour manifester. Il s’agit d’un étudiant de Première Licence Environnement. Il nous est maintenant remis. Actuellement, les étudiants sont dans la rue, » a dit à ACTUALITE.CD, Fabrice Bokembe, coordonnateur des étudiants de l’UNIKIN et qui est sur place.

Le bilan matériel est considérable, d’après la même source.

« Ils ont cassé. Ils ont aussi brûlé même des véhicules. La police est là. Le calme revient. Ça va mieux maintenant. Il n’y a pas de mort. Il y a un jeune qui  est blessé et qu’on a ramené à l’hôpital. Presque toutes les portes sont cassées et pas moins de quatre véhicules qui étaient devant les bâtiments, a-t-il ajouté.

(actualité.cd via www.diaspordc.com) 

Des étudiants ont manifesté ce vendredi 21 juillet 2017 au Campus de l’Université de Kinshasa (UNIKIN) suite à l’arrestation la veille d’un de leurs. D’après le coordonnateur des étudiants de l’UNIKIN, le calme est revenu, mais les cours sont suspendus et les examens en cours sont reportés.

Image Map