Collectif 24 : “C’est insensé de continuer à couper l’internet chaque fois qu’il y’a manifestation politique”)

La coupure du trafic internet ce mardi 08 août 2017 en RDC suite aux actions que mène l’opposition pour exiger la publication du calendrier électoral suscite de vives réactions  au sein de l’opinion nationale.

Pour Henri Christin Longendja, secrétaire exécutif Collectif 24, plateforme de défense des droits d’accès à l’information en RDC, cet acte est inadmissible car, il s’agit là, selon lui, d’une privation des droits et libertés de la population.

« C’est un acte que nous condamnons parce qu’il faut pas qu’à chaque instant on  prive la population de son droit légitime, car aujourd’hui l’accès à l’internet est un droit individuel. Chaque fois qu’il y’a des problèmes,  on coupe internet sans calculer les conséquences. C’est  inadmissible parce que ce qu’on peut cacher aujourd’hui à la population finira toujours par apparaître demain », a-t-il déclaré.

“C’est insensé de continuer à couper internet à tout moment pour des raisons politiques. Donc, là, j’apprend déjà que nous sommes dans un pays des prédateurs qui interdisent à la population l’accès à l’information. Nous en appelons à la responsabilité de chacun pour que ces pratiques cessent et si cela continue,  on devrait alors développer des actions contre eux », a ajouté Henri Longendja.

Roberto Tshahe

La coupure du trafic internet ce mardi 08 août 2017 en RDC suite aux actions que mène l’opposition pour exiger la publication du calendrier électoral suscite de vives réactions au sein de l’opinion nationale.

Image Map