Goma: les activités reprennent, présence policière maintenue dans certains endroits

A Goma au Nord-Kivu, aucun incident n’est signalé ce mercredi 9 août 2017, deuxième journée ville-morte décrétée par le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement en vue de réclamer l’organisation des élections d’ici décembre 2017.

Contrairement à mardin, beaucoup d’activités ont ouvert à l’heure habituel.

Les transports en commun et véhicules privés sont visibles en masse sur différentes artères de la ville.

Le grand marché de Virunga a également ouvert à temps. Les marchands étalent leurs marchandises.

Mais la présence policière sont maintenue à des endroits “stratégiques”. Au commissariat provincial de la Police Nationale Congolaise (PNC) les éléments supplémentaires en renfort restent en place. Au carrefour Instigo, les policiers restent également campés depuis mardi.

Pour le contexte, la journée ville-morte s’est transformée à une manifestation mardi à Ndosho et ULPGL (Ouest). Des manifestants avaient brûlé des pneus et inondé la chaussée par des pierres avant d’être dispersés par la police.

Patrick Maki

A Goma au Nord-Kivu, aucun incident n’est signalé ce mercredi 9 août 2017, deuxième journée ville-morte décrétée par le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement en vue de réclamer l’organisation des élections d’ici décembre 2017.