À New York, l’UDPS propose la tenue des élections au premier trimestre 2018

Dans un mémorandum de plus de dix pages, le parti d’Étienne Tshisekedi s’est adressé à la 72ème assemblée générale de l’ONU qui poursuit ses activités à New York.

Dans ce document parvenu à Politico.cd, Jean Marc Kabund-A-Kabund, secrétaire général de l’UDPS et assumant l’intérim de la présidence du parti en attente d’un congrès après la mort du sphinx de Limete est revenu sur les causes de la crise actuelle et de l’impasse politique en RDC.

Ainsi le parti de l’opposition espère l’organisation “réelle” des élections libres, transparentes et démocratiques en RDC au cours du premier trimestre de 2018. L’UDPS propose le plan suivant comme alternatives notamment la démission pure et simple du président Joseph Kabila au plus tard le 31 décembre 2017, une concertation entre les forces politiques et sociales pour identifier  une personnalité consensuelle capable de diriger une courte transition d’environ 6 mois en vue préparer essentiellement les élections, la nomination d’un Premier ùinistre proposé par l’UDPS, la mise en place d’un gouvernement de 25 ministères avec un mandat électoral et la constitution d’un parlement de transition détaille le document.

politico

Dans un mémorandum de plus de dix pages, le parti d’Étienne Tshisekedi s’est adressé à la 72ème assemblée générale de l’ONU qui poursuit ses activités à New York.