Abbé Donatien Nshole: Si nous ne faisons pas attention, l’année finira très mal

L’Abbé Donatien Nshole, Secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), défend la tournée des évêques catholiques en Europe, où ils ont notamment été reçu par le Chef de la diplomatie belge et plusieurs hauts responsables européens.

Dans une interview accordée hier à Radio Okapi, l’abbé Donatien Nshole affirme que la CENCO “veille” au bien-être du peuple congolais. “Les évêques se sont engagés à ne pas abandonner le peuple congolais sur le chemin de son bien-être et de la démocratie”, dit le prêtre catholique.

  Au sujet de la tournée des évêques de la CENCO qui séjournent en Europe depuis la semaine dernière, l’Abbé Nshole explique qu’elle fait suite à l’appel lancé par les catholiques à la classe politique pour sortir le pays de la crise politique. 

 “(…) Ils [les évêques] ont lancé un appel aux politiciens, ils ont lancé un appel au peuple congolais; c’est tout à fait normal qu’ils lancent aussi un appel aux partenaires du Congo. Nous sommes dans un contexte de la mondialisation», a-t-il indiqué.

Il s’inquiète néanmoins de la situation au pays, à l’approche de la fin de l’année, alors que l’opposant appelle désormais à la rue pour “chasser” le président Joseph Kabila. «C’est le droit pour tout Congolais. La situation dans laquelle nous nous trouvons est assez inconfortable. Si nous ne faisons pas attention, l’année finira très mal», a averti le secrétaire général de la CENCO.

politico

L’Abbé Donatien Nshole, Secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), défend la tournée des évêques catholiques en Europe, où ils ont notamment été reçu par le Chef de la diplomatie belge et plusieurs hauts responsables européens.