Affaire Passeports : Quelques arrestations après la dispersion de la manifestation de la LUCHA par la police devant le ministère des Affaires étrangères

Le sit-in du mouvement citoyen Lutte pour le Changement devant le ministère des Affaires étrangères a été dispersé ce lundi 25 septembre 2017 par la police nationale congolaise. Certains militants ont été interpellés en marge de cette manifestation visant à protester contre  l’annonce du gouvernement congolais d’invalider les passeports semi-biométriques à partir du 16 octobre prochain.

«Le terrain est miné. Nous sommes dispersés. Mais nous n’allons pas baisser les bras. Dans les prochaines minutes nous allons mettre la pression pour exiger l’annulation de cette mesure du gouvernement contre les passeports semi-biométriques », a dit Egée Mapathi, coordinatrice de la section Eveil patriotique et engagement citoyen de l’ASBL Congolese international Congrès (CIC).

Depuis l’annonce de la mesure du gouvernement exigeant uniquement l’usage des passeports biométriques à partir du mois d’octobre, plusieurs voix s’élèvent pour dénoncer ce qu’elles qualifient « d’arnaque ».

Avant la Lucha, un groupe de jeunes congolais avait également tenté de manifester devant le ministère des Affaires étrangères contre cette mesure. Certains jeunes dont le rappeur  Lexxus Legal et la directrice de Marketing d’ACTUALITE.CD Missy Bangala, avaient été brutalement arrêtés par la police avant d’être relaxés.

Will Cleas Nlemvo 

Le sit-in du mouvement citoyen Lutte pour le Changement devant le ministère des Affaires étrangères a été dispersé ce lundi 25 septembre 2017 par la police nationale congolaise. Certains militants ont été interpellés en marge de cette manifestation visant à protester contre l’annonce du gouvernement congolais d’invalider les passeports semi-biométriques à partir du 16 octobre prochain.