Affrontements à Uvira : la MONUSCO déploie des troupes pour protéger les civils

Dans un communiqué de presse rendu public jeudi 28 septembre, la MONSUCO annonce avoir déployé la veille des casques bleus à Uvira (Sud-Kivu), afin de dissuader toute attaque contre la ville et éviter l’escalade du conflit.

Selon ce communiqué, le commandant-adjoint de la MONUSCO est sur le site afin de superviser ce déploiement des forces onusiennes. « Cette réponse robuste est guidée par notre mandat. La MONUSCO est fermement engagée à la protection des civils, y compris les groupes vulnérables tels que les réfugiés et personnes déplacées», a expliqué le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies en République démocratique du Congo, Maman Sidikou.

Par ailleurs, le numéro un de la MONUSCO « exhorte les groupes armés à cesser immédiatement ces hostilités, y compris toute forme de violence contre les autorités constituées et les populations civiles innocentes.» Il prévient que « ceux qui parrainent des groupes armés ainsi que ceux qui ont des responsabilités de commandement seront tenus responsables de violations des droits de l’homme. »

Mercredi 27 septembre, des miliciens venus de Rugongo avaient attaqué la cité d’Uvira, provoquant une panique parmi la population. Mais, l’armée a réussi à repousser l’attaque. D’après des sources militaires, les assaillants seraient coalisés aux rebelles burundais.

radio okapi

Dans un communiqué de presse rendu public jeudi 28 septembre, la MONSUCO annonce avoir déployé la veille des casques bleus à Uvira (Sud-Kivu), afin de dissuader toute attaque contre la ville et éviter l’escalade du conflit.