Après la psychose à Kinshasa : la police invite les parents à envoyer leurs enfants à l’école

La Police nationale congolaise (PNC) invite les parents à envoyer leurs enfants à l’école, mardi 19 septembre «sans aucune crainte». Cet appel fait suite à la panique qui a gagné la veille les parents de Kinshasa, suite à une rumeur indiquant que les étudiants faisant sortir les élèves des écoles.

«Les parents doivent être sereins et savoir que la Police est là pour assurer la protection de la population», a assuré le commissaire provincial de la ville de Kinshasa, le général Kasongo.

La police fait savoir qu’aucun mouvement des étudiants n’a été constaté dans la ville, pour aller faire sortir les enfants des écoles.

Un mouvement de panique générale a été observé lundi dans certaines communes de Kinshasa. Peu avant 10 heures, heure locale, des parents ont accouru vers les écoles pour récupérer leurs enfants, suite à une alerte générale aux attaques des  étudiants dans les écoles. Bon nombre d’entre elles ont été ainsi vidées de leurs enseignants et élèves.

radio okapi

La Police nationale congolaise (PNC) invite les parents à envoyer leurs enfants à l’école, mardi 19 septembre «sans aucune crainte». Cet appel fait suite à la panique qui a gagné la veille les parents de Kinshasa, suite à une rumeur indiquant que les étudiants faisant sortir les élèves des écoles.