Assemblée nationale : l’opposition boude la présentation du kit du vote semi-électronique

Les présidents des commissions de l’Assemblée nationale ont adopté jeudi 21septembre le calendrier de la session ordinaire de septembre 2017. Les représentants de l’opposition ont claqué la porte pour protester contre la présentation du kit du vote semi-électronique.  

Au cours de cette réunion, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a procédé à la présentation du kit technique du vote semi-électronique. Furieux de cette présentation, les membres de l’opposition ont quitté la salle avant la fin de la rencontre.

Eve Bazaiba, députés du MLC, donne les raisons  de cette colère :

« Nous avons suspendu notre participation à la conférence des présidents parce qu’il y a un point inscrit à l’ordre du jour qui nous a mis très mal à l’aise en tant qu’opposition. Il s’agit de la présentation par la CENI du kit du vote semi-électronique. Notre motivation est que c’est une matière qui n’est pas autorisée par la loi électorale. En deuxième lieu, c’est une matière hautement politique qui nécessite, avant d’entamer les questions techniques, qu’il y ait en avance une option levée en amont par les acteurs principaux des élections, notamment les partis politiques. »  
Ce mode de vote, proposé par la CENI, qui consiste à faire intervenir la machine dans le processus de vote. Ce système, selon elle, permettra d’économiser de centaines de millions de dollars.

Malgré le départ des membres de l’opposition, la CENI a poursuivi la présentation du kit technique du vote semi-électronique au reste des présidents des commissions.

Quatorze matières sont inscrites à l’ordre du jour pour cette session de septembre parmi lesquelles le projet de loi des finances 2018 et la proposition de loi organique du CNSA. Elles s’ajoutent à 37 autres matières qui constituent des arriérées de la session de mars. Il est également prévu les contrôles parlementaires et budgétaires ainsi que l’audition des différents rapports dont celui de la CENI.

radio okapi

Les présidents des commissions de l’Assemblée nationale ont adopté jeudi 21septembre le calendrier de la session ordinaire de septembre 2017. Les représentants de l’opposition ont claqué la porte pour protester contre la présentation du kit du vote semi-électronique.