“Bruno Tshibala est le premier traître car il a plusieurs fois quitté l’UDPS” – (Augustin Kabuya)

L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) réagit aux propos du Premier ministre Bruno Tshibala, tenus récemment sur RFI, qualifiant Félix Tshisekedi de “traître”. Le porte-parole de l’UDPS, Augustin Kabuya, estime que le qualificatif “traître” conviendrait plutôt mieux à M. Tshibala. “Car il a quitté plusieurs fois l’UDPS pour rejoindre le gouvernement”, a-t-il dit.

“S’il faut aborder le sujet de traîtrise des membres de l’UDPS, le premier traître, c’est Monsieur Bruno Tshibala qui, aujourd’hui, est avec Kabila sans le mandat de l’UDPS. En 1997, la même personne avait quitté l’UDPS pour aller travailler avec Laurent Désiré Kabila, toujours sans le mandat de l’UDPS. Qu’il me cite un seul cas où Félix a déjà trahi l’UDPS (…) si aujourd’hui les gens sont sérieux, ils ne peuvent pas empêcher Félix de parler au nom de l’UDPS qui a été créée sous ses yeux”, a dit Augustin Kabuya dans une interview ce jeudi 21 septembre 2017 à ACTUALITE.CD.

Augustin Kabuya affirme que Tshibala n’est pas membre fondateur de l’UDPS et n’a jamais figuré parmi les décideurs du parti.

“Contrairement à ce qu’il raconte comme mensonge, Bruno Tshibala n’a jamais été fondateur de l’UDPS, il n’a jamais été dans la structure de prise des décisions de collège et fondateur de l’UDPS. Bruno Tshibala s’est retrouvé dans le cercle de prise des décisions en 2011 après le congrès. Vous allez me dire qu’en 2011, le président Tshisekedi ne savez pas que Tshibala existe ? C’est une distraction et, plus loin, il vous dit qu’il était le plus proche de Tshisekedi, il a fait 34 ans à côté d’Étienne Tshisekedi (…) Tshibala était aussi le porte-parole du Rassemblement et proche d’Étienne Tshisekedi mais ce qui compte c’est l’aboutissement de son combat à côté d’Étienne Tshisekedi contrairement à la trahison qu’il a faite en son nom personnel”, a précisé le porte-parole de l’UDPS.

Christine Tshibuyi

L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) réagit aux propos du Premier ministre Bruno Tshibala, tenus récemment sur RFI, qualifiant Félix Tshisekedi de “traître”. Le porte-parole de l’UDPS, Augustin Kabuya, estime que le qualificatif “traître” conviendrait plutôt mieux à M. Tshibala. “Car il a quitté plusieurs fois l’UDPS pour rejoindre le gouvernement”, a-t-il dit.