Des blessés après des mouvements de panique dans plusieurs écoles à Bandundu

Des mouvements de panique ont été observés ce vendredi 22 septembre matin dans la ville de Bandundu, chef-lieu de la province de Kwilu en République démocratique du Congo.

Ces événements se sont produits dans la ville de Bandundu 48 heures après ceux similaires à la cité de Mushi dans le Maï-Ndombé, province sœur du Kwilu.

D’après les sources d’ACTUALITE.CD, des personnes non-identifiées ont réussi tôt le matin à paralyser les activités scolaires en attaquant des écoles avec coup des pierres sur les toits. Provoquant une panique générale dans certains quartiers de la ville de Bandundu.

«Chaque parent a voulu secourir son enfant. Raison de la psychose qui a surgi à travers toute la ville. Quelques blessés ont été enregistrés », renseigne une source sur place. Selon elle, la revendication de l’augmentation des salaires des enseignants serait à la base de ces incidents.

Quatre jours plus tôt, la même scène s’est produite dans la ville de Kinshasa où plusieurs écoles ont également subi des mouvements des paniques générales, causant la psychose au sein de la population.

Rolly Mukiaki

Des mouvements de panique ont été observés ce vendredi 22 septembre matin dans la ville de Bandundu, chef-lieu de la province de Kwilu en République démocratique du Congo.