Des députés de l’UE lancent une initiative pour “mieux protéger les défenseurs des droits humains” en RDC

Une conférence de presse s’est tenue aujourd‘hui au Parlement européen pour lancer une initiative originale : 20 eurodéputés ont accepté de parrainer 20 défenseurs des droits humains congolais en danger afin de leur apporter une meilleure protection dans leur combat pour les droits humains et la démocratie.

Alors que la République démocratique du Congo (RDC) est en proie à de nombreuses tensions dans la perspective de la tenue des élections présidentielle et générale, les activistes de la société civile sont inquiétés pour leur combat en faveur de la démocratie, de l’alternance politique et la défense des droits humains.

Nos organisations soutiennent – ou ont élaboré avec des parlementaires européens engagés et de tous bords politiques – un mécanisme de parrainages des défenseurs des droits humains en danger par des eurodéputés. Issus de 20 organisations de défense des droits humains et de mouvement citoyens, les activistes menacés pourront compter sur la mobilisation de leur parrains eurodéputés pour informer, alerter et mobiliser la communauté internationale sur leur sort et agir en leur faveur.

Une conférence de presse s’est tenue aujourd‘hui au Parlement européen pour lancer une initiative originale : 20 eurodéputés ont accepté de parrainer 20 défenseurs des droits humains congolais en danger afin de leur apporter une meilleure protection dans leur combat pour les droits humains et la démocratie.

Alors que la République démocratique du Congo (RDC) est en proie à de nombreuses tensions dans la perspective de la tenue des élections présidentielle et générale, les activistes de la société civile sont inquiétés pour leur combat en faveur de la démocratie, de l’alternance politique et la défense des droits humains.

Nos organisations soutiennent – ou ont élaboré avec des parlementaires européens engagés et de tous bords politiques – un mécanisme de parrainages des défenseurs des droits humains en danger par des eurodéputés. Issus de 20 organisations de défense des droits humains et de mouvement citoyens, les activistes menacés pourront compter sur la mobilisation de leur parrains eurodéputés pour informer, alerter et mobiliser la communauté internationale sur leur sort et agir en leur faveur.

“L’objectif de ce nouveau mécanisme est de permettre aux activistes de la société civile d’être mieux protégés en cette période de violence politique. Des dizaines d’activistes en RDC sont arrêtés, harcelés et emprisonnés arbitrairement pour exiger que leur droit à choisir librement leur dirigeant soit respecter. Nous ne voulons pas encore une fois que notre vote soit volé par nos dirigeants“, explique Floribert Nzuluni du mouvement citoyen Filimbi.

Ce mécanisme a vocation à mobiliser plus d’eurodéputés pour protéger plus de militants de la société civile en RDC. Il pourra également se mobiliser sur d’autres crises dans le monde.

“Les parlementaires européens démontrent encore une fois leur solidarité et leur soutien à la société civile congolaise qui se bat pour la démocratisation en RDC. Protéger les défenseurs des droits humains et les activistes des mouvements citoyens constitue en RDC, en Afrique et partout dans le monde une condition essentielle à l’émergence de l’expression démocratique. Protéger les droits humains est une condition essentielle pour faire progresser la démocratie à travers le monde“, note Paul Nsapu, secrétaire général adjoint de la FIDH.

Avec Fidh.org

Une conférence de presse s’est tenue aujourd‘hui au Parlement européen pour lancer une initiative originale : 20 eurodéputés ont accepté de parrainer 20 défenseurs des droits humains congolais en danger afin de leur apporter une meilleure protection dans leur combat pour les droits humains et la démocratie.