Espace Kasaï: Kabila parle “des erreurs dans la gestion du pouvoir coutumier” comme source des violences

Il l’a dit dans son discours d’ouverture du forum sur la paix, la réconciliation et le développement dans la région du Kasaï ce lundi 19 septembre 2017.

“Ls erreurs commises ça et là dans la gestion du pouvoir coutumier doivent être corrigées sans délai par le gouverneur afin d’éviter que les indélicatesses commises dans la mauvaise gouvernance de ce secteur ne servent encore de prétexte à d’autres conflits meurtriers”, a dit le président de la république.

Le chef de l’Etat encourage la justice de poursuivre les auteurs des crimes commis pendant les violences ayant opposé l’armée à la milice Kamwina Nsapu.

“Saisissant l’opportunité offerte par la tenue de cette conférence, je me dois de féliciter les tribunaux qui ont débuté les procès. J’encourage le pouvoir judiciaire dans son ensemble à se mobiliser davantage afin qu’avec l’appui de la police et de nos forces de sécurité et de la population, aucun auteur de crimes n’échappe à sa sanction”, a ajouté le président de la république.

Les assises de Kananga ouvertes ce mardi vont durer trois jours. Elles réunissent les forces vives et différentes personnalités originaires de cinq provinces issues du Grand Kasaï affectées par le phénomène Kamuina Nsapu à savoir, le Kasaï Oriental, le Kasaï, le Kasaï Central, le Sankuru et la Lomami.

Christine Tshibuyi

Il l’a dit dans son discours d’ouverture du forum sur la paix, la réconciliation et le développement dans la région du Kasaï ce lundi 19 septembre 2017.