Félix Tshisekedi: «Notre peuple rejettera tout calendrier électoral qui ne serait pas conforme à l’Accord du 31 décembre»

Le président du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement, Félix Tshisekedi promet de boycotter le calendrier électoral au cas où celui-ci ne serait pas conforme à l’accord du 31 décembre 2016.

«Notre peuple reste attaché à sa Constitution et rejettera par tous les moyens pacifiques tout projet de calendrier électoral qui ne serait pas conforme à l’Accord du 31 décembre 2016, et tout projet de référendum constitutionnel tendant à déverrouiller les dispositions intangibles de la Constitution relatives au nombre et à la durée du mandat du Président de la République à travers l’inféodation de la Cour constitutionnelle », a dit Félix Tshisekedi lors d’un colloque tenue le 25 septembre 2017 à Johns Hopkins University aux États-Unis d’Amérique.

Par ailleurs, le président du Rassemblement accuse la Commission électorale nationale et indépendante (CENI)  de manœuvrer pour mettre en doute l’organisation des élections présidentielles et législatives à l’échéance convenue, le 31 Décembre 2017.

«[la CENI et Mr.Kabila] tentent d’accréditer la thèse d’un report additionnel des échéances électorales», a ajouté Félix Tshisekedi, sollicitant l’implication de la communauté internationale afin de sortir la RDC de la crise qu’elle traverse.

Will Cleas Nlemvo

Le président du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement, Félix Tshisekedi promet de boycotter le calendrier électoral au cas où celui-ci ne serait pas conforme à l’accord du 31 décembre 2016.