Joseph Kabila: “Depuis une année, mon pays est victime d’attaques terroristes”

Dans son discours à la 72ème Assemblée générale de l’ONU, le président Joseph Kabila affirme que le pays fait face au terrorisme notamment dans le Kasaï et même dans la capitale Kinshasa.

Pour Joseph Kabila, la crise qui sévit au coeur de la République démocratique du Congo dans l’espace Kasaï, est simplement du terrorisme. “Depuis une année, mon pays est victime d’attaques terroristes men^s par certains groupes armes, notamment dans les Provinces du Kasaï, voire dans la capitale, et dont l’objectif est d’anéantir la paix si chèrement acquise, de contrarier la dynamique des solutions consensuelles obtenues au niveau national et de miner nos efforts de développement”

Au Kasaï, explique Joseph Kabila, une milice mystico-tribaie se servant “de la population civile, dont des enfants, comme bouclier humain et s’attaquant aux personnes et aux édifices publics qui symbolisant l’autorité de l”Etat, a ainsi sémé la terreur, procédant notamment à la décapitation d’agents de l’ordre, d’agents de la Commission électorale nationale indépendante ainsi que des autorités administratives et coutumières. Et c’est dans ces circonstances que je déplore la barbarie dent les deux Experts de notre organisation ont été victimes en mars 2017.”

Le Président affirme par ailleurs faire face à cette situation. “Notre détermination est de faire en sorte que la lumière sur les circonstances exactes de ce crime soit clarifiée afin que cet acte ignoble, ainsi que ceux dont nos compatriotes ont été victimes, ne restent pas impunis“, dit-il.

politico

Dans son discours à la 72ème Assemblée générale de l’ONU, le président Joseph Kabila affirme que le pays fait face au terrorisme notamment dans le Kasaï et même dans la capitale Kinshasa.