La police saisit des véhicules abandonnés le long des artères

La Police nationale congolaise (PNC) a saisi, jeudi 14 septembre, une dizaine de véhicules et épaves des véhicules abandonnés le long des artères de la ville de Kinshasa. Cette opération s’inscrit dans le cadre de l’opération «Kin sans épave», lancé la veille.

Elle est menée par le commissaire provincial de la police de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo.

Les artères où la PNC a saisi des véhicules sont :

Kasa-Vubu
poids-Lourd
Libération (ex-24 Novembre)
Nyangwe

Cette opération «Kin sans épave» cible tout véhicule abandonné le long des principales artères de la ville de Kinshasa ainsi que tous les garages longeant les routes dans la ville de Kinshasa.

Les unités de police à pied d’œuvre bénéficient notamment de l’appui logistique de l'office des routes.

Certains propriétaires des véhicules saisis déplorent cette méthode et pensent que la police devrait communiquer suffisamment avant de mener cette action. L’un d’eux dit ne pas être au courant de cette opération.

«J’ai trouvé les agents de l’ordre. Ils ont pris mon véhicule. Je ne sais où ils l’amènent. Je n’étais jamais au courant de cette opération. Il y avait seulement une petite panne des pneus», s’est plaint un propriétaire dont le véhicule a été amené par la police.

Face aux plaintes de certains propriétaires des véhicules saisis, le général Sylvano Kasongo dit avoir diffusé il y a 15 jours un communiqué pour prévenir les propriétaires des épaves abandonnés sur les routes à Kinshasa.

«Il y a des incorrigibles, des têtus qui n’ont pas voulu enlever leurs épaves. Ces épaves non seulement entament la beauté de la ville mais en plus constituent des gites pour des criminels. Dès que nous prenons ces véhicules nous les mettons quelque part  pour les amener à la fonderie pour la mitraille», a répondu le commissaire de la police de Kinshasa.

Il dit également lutter contre l’insécurité à travers cette opération.

radio okapi

La Police nationale congolaise (PNC) a saisi, jeudi 14 septembre, une dizaine de véhicules et épaves des véhicules abandonnés le long des artères de la ville de Kinshasa. Cette opération s’inscrit dans le cadre de l’opération «Kin sans épave», lancé la veille.