La présentation du kit du vote semi-électronique boycottée à l’Assemblée nationale

La présentation  du kit du vote semi-électronique à connu un couac à l’Assemblée nationale où des députés de l’opposition on claqué la porte. 

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Corneille Nangaa a procédé à la présentation du kit technique du vote semi-électronique à la réunion des présidents de commissions de l’Assemblée générale jeudi à Kinshasa.

Toutefois, les élus de l’opposition n’ont pas apprécié cette cérémonie, dénonçant l’idée  a même du vote électronique.  Furieux présentation, les députés  de l’opposition ont quitté la salle.

“Nous avons suspendu notre participation à la conférence des présidents parce qu’il y a un point inscrit à l’ordre du jour qui nous a mis très mal à l’aise en tant qu’opposition“, explique Eve Bazaïba, Secrétaire générale du Mouvement de Libération du Congo (MLC).

Pour elle, le kit du vote semi-électronique n’est pas autorisée par la loi électorale. “En deuxième lieu, poursuit-elle, c’est une matière hautement politique qui nécessite, avant d’entamer les questions techniques, qu’il y ait en avance une option levée en amont par les acteurs principaux des élections, notamment les partis politiques.”

De son côté, la CENI a poursuivi sa présentation.

politico

La présentation du kit du vote semi-électronique à connu un couac à l’Assemblée nationale où des députés de l’opposition on claqué la porte.