Le nouveau chef Kamuina Nsapu “demande pardon à la Nation”

Lancé hier avec le discours du président Joseph Kabila appelant à rendre justice aux victimes de la crise, le forum pour la paix dans le Kasaï se poursuit pour trois jours, alors que  le nouveau chef Kamuina Nsapu “demande pardon à la nation”, affirment les organisateurs.

Joseph Kabila à solennellement lancé hier à Kananga le forum sur la paix, la réconciliation et le développement au Grand Kasaï.  Durant ce deuxième jour, consacré à des travaux en comités, plusieurs messages des délégués de jeunes, des femmes, de la famille régnante, de la société civile et des confessions religieuses ainsi que des autorités coutumières ont convergé vers la paix, le pardon mutuel, la renonciation et le développement.

“La particularité des messages entendus ce jour est la demande solennelle de pardon par la famille régnante de feu Kamuina Nsapu , au nom du clan Bajila Kasanga, à toute la population du Kasaï victime des affres de la milice partie de Dibaya et à toute la République“, renseigne un communiqué des organisateurs envoyé à la rédaction de POLITICO.CD .

Joseph Kabila à solennellement lancé hier à Kananga le forum sur la paix, la réconciliation et le développement au Grand Kasaï.  Durant ce deuxième jour, consacré à des travaux en comités, plusieurs messages des délégués de jeunes, des femmes, de la famille régnante, de la société civile et des confessions religieuses ainsi que des autorités coutumières ont convergé vers la paix, le pardon mutuel, la renonciation et le développement.

“La particularité des messages entendus ce jour est la demande solennelle de pardon par la famille régnante de feu Kamuina Nsapu , au nom du clan Bajila Kasanga, à toute la population du Kasaï victime des affres de la milice partie de Dibaya et à toute la République“, renseigne un communiqué des organisateurs envoyé à la rédaction de POLITICO.CD .

politico

Lancé hier avec le discours du président Joseph Kabila appelant à rendre justice aux victimes de la crise, le forum pour la paix dans le Kasaï se poursuit pour trois jours, alors que le nouveau chef Kamuina Nsapu “demande pardon à la nation”, affirment les organisateurs.