Les chefs coutumiers du Kasaï signent un acte de “non-agression”

Soucieux de mettre un terme aux conflits clairement visible dans l’espace du Grand Kasaï, les chefs coutumiers de cinq provinces de cet espace se sont levés  pour traiter désormais ensemble toutes les questions susceptibles de les mettre en conflits. Toutes ces nouvelles orientations ont été prises lors de la clôture du Forum sur la paix, la réconciliation et le développement dans cet espace, le jeudi 21 septembre à Kananga.

En prenant cet engagement solennel devant tout le monde, les chefs coutumiers de l’espace Grand Kasaï proclamé la réhabilitation du « Tshiota » dans son statut traditionnel de culture de la paix et de conviviabilité dans la famille, dans le clan et dans la communauté.

Cet acte de non agression des autorités traditionnelles met un terme à la hache de guerre dans cette partie du territoire national de la RDC. Ils jurent jusqu’à la dernière énergie que toute personne animée d’une très mauvaise fois, qui aura le luxe de se détourner de ce pacte signé, subira le sort réservé aux traitres.

Dans les recommandations formulées, les chefs coutumiers appellent au renforcement de l’autorité de l’Etat pour l’accomplissement efficace de leurs obligations sur l’ensemble de l’espace Kasaï ; à la poursuite et au jugement des criminelles afin de décourager tout recours à la vengeance privée. Tous ceux qui tenteraient de mettre en mal la paix, la cohésion et les projets de développement dans l’espace Kasaï sont déjà mis en garde.

En outre, un observatoire de préventions des conflits et le renforcement des commissions consultatives de règlements des conflits coutumiers sera mis en place. Il sera également question d’arrêter quelques stratégies efficaces pour qui portera sur la restauration de la paix et la récupération des armes détenues par les populations civiles.
Les travaux se sont déroulés dans cinq ateliers thématiques.

Il y a notamment les conflits du pouvoir coutumier, conflits fonciers, décentralisation et développement socioéconomique durable dans l’espace et schéma pour la paix et la réconciliation intercommunautaire.

C’est avec une note satisfaisante que les notables ainsi les chefS coutumiers de l’espace ont bouclé ce forum, qui va sans doute restaurer la paix tant rechercher par les populations de cette partie du territoire national de la RDC.

ALM

Soucieux de mettre un terme aux conflits clairement visible dans l’espace du Grand Kasaï, les chefs coutumiers de cinq provinces de cet espace se sont levés pour traiter désormais ensemble toutes les questions susceptibles de les mettre en conflits. Toutes ces nouvelles orientations ont été prises lors de la clôture du Forum sur la paix, la réconciliation et le développement dans cet espace, le jeudi 21 septembre à Kananga.