Mende : Katumbi ne peut accorder l’immunité au président, il n’est qu’un fugitif … Kabila a fait quoi qui puisse nécessiter l’immunité?

Il ne fallait pas plus de 24h pour voir le gouvernement de Kinshasa réagir aux propos tenus quelques heures plus tôt par Moïse Katumbi sur les antennes de France 24. 

Le président du Tout Puissant Mazembe a proposé l’immunité au président Kabila et à son entourage s’il quittait le pouvoir en décembre 2017.

Et la réplique est venue du porte-parole du gouvernement.

Se confiant à la Rédaction de 7SUR7.CD, Lambert Mende a balayé d’un revers de la main la proposition de l’ex gouverneur de l’ex Katanga à cause de son statut de  » fugitif « .

« D’abord, il faut qu’il revienne, qu’il en finisse avec la Justice, et qu’après en avoir fini avec la Justice qu’il soit éligible à la candidature, qu’il soit élu s’il est candidat », explique le ministre de la Communication et des médias.

Plus incisif, le ministre dévalue la proposition de Katumbi et enfonce l’égérie politique du G7.

« Katumbi ne peut pas accorder l’immunité au président, il n’est qu’un fugitif « , lâche-t-il.

Reconnu pour son franc-parler, l’autorité morale de la Convention des Congolais Unies (CCU) ne va pas se limiter qu’aux affirmations et va poser une serie question pour fustiger la proposition du chairman de Mazembe, qu’il qualifie  » d’opposant de la 25 heures « .

« Qu’est-ce que le président Kabila a fait qui puisse nécessité l’immunité? Il a fait quoi? Il est poursuivi pour quel crime? ».
Autant des questions auxquelles Mende veut des réponses de la part de Katumbi même s’il reste persuadé que le candidat président de la République du G7 et de l’Alternance pour la République (AR), n’a lui même aucune réponse à toutes ses questions.

« Peut-être qu’il ne le sait pas lui parce que j’ai l’impression qu’il ne maîtrise pas tout le concept », a -t-il conclu.

Élysée Odia

Il ne fallait pas plus de 24h pour voir le gouvernement de Kinshasa réagir aux propos tenus quelques heures plus tôt par Moïse Katumbi sur les antennes de France 24.