Moïse Katumbi promet de “faire appel à la rue” pour évincer Joseph Kabila

Dans une interview sur France24, l’opposant congolais Moïse Katumbi, promet que si l’élection présidentielle n’est pas organisée d’ici au 31 décembre 2017, il fera “appel à la rue” pour évincer le président Joseph Kabila. “Nous allons le chasser, nous allons faire appel à la rue car la Constitution le permet“, affirme-il sur France 24, dénonçant un “coup d’État constitutionnel” en cours.

“S’il n’y a pas élections, le président Kabila doit partir le 31 décembre. Et nous allons faire appel à la rue, parce que la Constitution le permet, l’article 64”, affirme M. Katumbi.

Pour lui, le président Kabila ne veut pas partir. “Monsieur Kabila ne veut pas partir. S’il est allé à New York pour dire qu’on doit respecter notre Constitution, lui-même ne la respecte pas. J’espère que cette fois-ci, il n’a pas menti, et qu’il va tenir sa parole“, affirme-t-il.

politico

Dans une interview sur France24, l’opposant congolais Moïse Katumbi, promet que si l’élection présidentielle n’est pas organisée d’ici au 31 décembre 2017, il fera “appel à la rue” pour évincer le président Joseph Kabila. “Nous allons le chasser, nous allons faire appel à la rue car la Constitution le permet“, affirme-il sur France 24, dénonçant un “coup d’État constitutionnel” en cours.