Mondial 2018 : la Tunisie bat la RDC (2-1) et occupe la première place

La Tunisie bat la RDC sur le score de deux buts à un, vendredi 1er septembre, lors de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe du monde-Russie 2018. Les Aigles du Carthage ont dominé le milieu de terrain, étouffant les Congolais qui s’en sortent avec un seul tir cadré, dans l’ensemble du match. Un succès de la Tunisie qui la propulse en première place du groupe A de cette compétition.

Les Tunisiens et les Congolais affichent leurs ambitions dès l’entame bien avant la première minute, la RDC a obtenu un coup franc tiré par Gael Kakuta. La défense tunisienne se dégage à la sauvette.

Dans la contre-attaque, les Tunisiens se projettent devant. L’attaquant des Aigles du Carthage tente une frappe de loin, mais elle est faible pour tromper Matampi Ley (1’).

La Tunisie ne désarme pas. Trois minutes après, Mohamed Amine Ben Amor s’essaye aussi avec une frappe enchainée mais il ne trouve pas le cadre.

La RDC ne reste pas observatrice sur le terrain. Firmin Mubele est lancé seul dans l’attaque et se retrouve face au gardien tunisien, mais il échoue dans sa tentativ (6’). Dans la foulée, Bakambu obtient un coup franc (7’), et s’en suit une frappe cadrée limpide des Léopards (8’).

Les Congolais laissent le jeu aux Tunisiens et tentent de repartit en contre. Le mur défensif mis en place par Nabil Maaloul enraye les montées congolaises, poussant les défenseurs à commettre beaucoup de faute, à l’instar du tacle sur Issame et de Kakuta (9’).

C’est à la 14e minute qu’intervient le premier corner de la partie, il est à l’avantage de la Tunisie, qui domine le milieu de terrain pendant les 15 premières minutes.

La domination va payer à la 16e minute. Issama fauche un attaquant tunisien dans la surface de réparation et l’arbitre n’hésite pas à accorder un penalty.

Yahssine Meriah le transforme pour l’ouverture du score, même si Ley Matampi est parti du bon côté.

Possession tunisienne

Les Tunisiens gardent la possession de la balle et font courir les Congolais. A la 25’, le tableau des statistiques affiche 70% de possession de balle pour les Aigles du Carthage face aux Léopards.

La RDC tente de revenir au score. Gael Kakuka joue un coup franc et trouve Bakambu. Il manque le cadre

C’est dans les 15 dernières minutes que les Congolais se ruent attaque.

A force d’insister, la défense tunisienne commet une bourde. Rami Bédoui rate la balle sur le centre de Kakuta et Bakambu l’accompagne dans le filet (43’).

La Tunisie gère

Les 45 dernières minutes sont presqu’à l’image des 45 premières. La Tunisie commence par un coup franc et Matampi s’interpose (45’).

Une minute après, Sekhni trouve Chaalali dans la surface de réparation et marque. 2-1.

La Tunisie maintient la pression et obtient le corner mais les bras de Matampi sauve la RDC (49’).

Le rythme est haut côté tunisien. Sekhni se joue de la défense congolaise et passe à Naim Sliti, il rate le cadre.

Les Tunisiens gèrent le match et s’offrent les plus belles occasions de la partie.

A la 60’ Ibenge décide de faire son premier changement avec l’entrée d’Afobe à la remplace de Mubele.

Cela n’empêche pas Sekhni de se retrouver encore une fois seul devant Matampi, mais le portier congolais sauve de nouveau son équipe d’un 3-1 (64’).

Ibenge joue ses cartes et remplace Ikoko par Glodi Ngonda. La défense se fait prendre à la 78e lorsque Padou Bompunga rate son intervention, permettant à son coéquipier d’envoyer la balle vers la ligne de but. Heureusement pour la RDC que Merveille Bope sort la balle dans la ligne de but de Matampi.

Toutes les autres tentatives n’aboutiront à rien. La Tunisie tient son score jusqu’à la fin et remporte le match. Les Aigles du Carthage détrônent ainsi les Léopards en tête du groupe A, des éliminatoires de la Coupe du monde.

La Tunisie compte désormais 9 points (+4). La RDC suit avec 6 points (+4). La Guinée a 3 points et la Libye zéro point.

radio okapi

La Tunisie bat la RDC sur le score de deux buts à un, vendredi 1er septembre, lors de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe du monde-Russie 2018. Les Aigles du Carthage ont dominé le milieu de terrain, étouffant les Congolais qui s’en sortent avec un seul tir cadré, dans l’ensemble du match. Un succès de la Tunisie qui la propulse en première place du groupe A de cette compétition.