ONU : Maman Sidikou dénonce "l’impunité chronique ne fait qu’encourager la violence"

Le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies et chef de la mission onusienne en RDC (Monusco) Maman Sidikou n’a pas eu de mots tendre envers les autorités congolais ce mardi à Genève. Pour lui, “l’impunité chronique ne fait qu’encourager la violence”en République démocratique du Congo.

« Des mesures fortes seront requises de la part du gouvernement afin de traduire en justice les éléments des groupes armés, de la police nationale et des FARDC impliqués dans des violations des droits de l’homme, y compris ceux ayant des responsabilités à tous les niveaux de la chaîne de commandement”, dit-il. 

Présente à cet événement, avec plusieurs représentants des organisations de défense des droits de l’homme et des organisations congolaises de la Société civile, la ministre congolaise des Droits humains Marie-Ange Mushobekwa a réaffirmé “la détermination” des autorités congolaises à rendre justice dans le double assassinat de experts de l’ONU.

“Mettre fin à l’impunité doit être une priorité pour le gouvernement congolais et la communauté internationale”, insiste de son côté M. Sidikou.

politico

Le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies et chef de la mission onusienne en RDC (Monusco) Maman Sidikou n’a pas eu de mots tendre envers les autorités congolais ce mardi à Genève. Pour lui, “l’impunité chronique ne fait qu’encourager la violence”en République démocratique du Congo.