Pour She Okitundu, une “transition sans Kabila” est une “rêverie”

Léonard She Okitundu, vice-Premier ministre et ministre congolais des Affaires étrangères affirme, dans une interview sur RFI, qu’il n’y aura pas de transition en République démocratique du Congo (RDC) sans le président Joseph Kabila, comme le souhaite l’opposition et les organisations de la société civile. 

Pour le Chef de la diplomatie congolaise, le plan de l’opposition  et des mouvements de la Société civile visant à instaurer une transition sans le président Kabila pour organiser des élections est une rêverie. “Ce que demande la Communauté internationale c’est que l’on mette en oeuvre l’accord du 31 décembre 2016. Et c’est sur la base de cet accord que le processus électoral est en train de se dérouler“, fait remarquer Léonard She Okitundu.

Pour le ministre congolais, la présence de l’opposition congolaise à New York pour plaider auprès de l’ONU, dans le cadre de sa 72ème Assemblée générale, est inopportune.  “Pour l’organisation des élections en RDC, ce sont les Congolais eux-mêmes qui se mettent d’accord. Ils ne viennent pas demander au gouvernement américain, ni aux Nations Unies d’organiser une transition en RDC“, affirme-t-il.

“On a voulu faire croire comme ci le sort de la RDC était en train de se jouer ici à New York, il en est pas question. C’est une simple réunion formelle entre le gouvernement de la RDC et les partenaires qui nous accompagnent dans l’organisation de ce processus…“, ajoute-t-il.

politico

Léonard She Okitundu, vice-Premier ministre et ministre congolais des Affaires étrangères affirme, dans une interview sur RFI, qu’il n’y aura pas de transition en République démocratique du Congo (RDC) sans le président Joseph Kabila, comme le souhaite l’opposition et les organisations de la société civile.