RDC-Crise : Lisanga, Okundji, Niango, Busa, Ruberwa, Mbikayi…reçus par le Président de la Commission de l’UA

En visite à Kinshasa, le Président de la Commission de l’Union Africaine s’est, dans le cadre des consultations qu’il a entamées avec les acteurs politiques et de la société civile depuis son arrivée dans la capitale congolaise, entretenu samedi 30 septembre, avec 7 membres du gouvernement Tshibala parmi lesquels 4 du Rassemblement de Kasa-Vubu et 3 de l’opposition signataire de l’Accord du 18 octobre 2016.

Il s’agit de : Jean-Pierre Lisanga Bonganga, Papy Niango, Émery Okundji Ingele Ifoto, Jean-Lucien Busa Tongba, Azarias Ruberwa Maniwa et Steve Mbikayi.

Au menu de leurs discussions, la situation politique du pays.

Devant la presse, Jean-Pierre Lisanga Bonganga a indiqué que la situation d’enrôlement des électeurs a également été évoquée.

« Nous avons aussi parlé de l’enrôlement, nous étions partis au Kasaï, nous avons constaté que ça évolue, dans trois mois ils vont finir, nous au niveau de l’Assemblée Nationale et du Sénat, nous attendons les lois essentielles, on va aller de l’avant », a-t-il souligné.

De son côté, Azarias Ruberwa a expliqué que les consultations étaient conjointes. Majorité et opposition ont été consultées pour parler de l’application de l’Accord de la Saint Sylvestre.

« Les échanges étaient fructueux, nous lui avons expliqué comment l’accord était mis en application, nous avons également envisagé à cela que la consultation entre la CENI, le Gouvernement et le CNSA pourra intervenir dans les jours à venir et sera suivie de la publication du calendrier électoral », a-t-il ajouté.

Bien avant cette étape, le Président de la Commission de l’Union Africaine avait échangé avec Vital Kamerhe, Jean-Marc Kabund et Martin Fayulu.

Jeff Kaleb Hobiang

En visite à Kinshasa, le Président de la Commission de l’Union Africaine s’est, dans le cadre des consultations qu’il a entamées avec les acteurs politiques et de la société civile depuis son arrivée dans la capitale congolaise, entretenu samedi 30 septembre, avec 7 membres du gouvernement Tshibala parmi lesquels 4 du Rassemblement de Kasa-Vubu et 3 de l’opposition signataire de l’Accord du 18 octobre 2016.