RDC: La Ceni a présenté le kit de vote semi-électronique au parlement

La Commission électorale nationale indépendante a présenté jeudi 21 septembre 2017 le kit du vote semi-électronique à l’Assemblée nationale. C’était à l’occasion de la réunion des présidents des commissions de l’Assemblée nationale en vue d’adopter le calendrier de la session parlementaire de septembre.

Les députés de l’opposition ont quitté la salle de la réunion, accusant la Ceni et le bureau de l’Assemblée nationale de vouloir violer la loi électorale en vigueur qui interdit l’usage de vote électronique.

“Comment voulez-vous comprendre quelque chose qui est déjà prohibée par la loi en vigueur mais que Nangaa imagine avec les stratèges de la majorité? Lorsque les présidents des groupes parlementaires entrent dans la salle, ils ont trouvé que les machines étaient déjà installées. Minaku comme secrétaire général de la majorité a cru qu’il était au siège du secrétariat général de la majorité présidentielle alors qu’il s’agit de l’Assemblée nationale qui est régi par le règlement intérieur et la constitution”, a expliqué le député Toussaint Alonga dans une interview accordée ce vendredi 22 septembre à ACTUALITE.CD.

Sur son compte twitter, Corneil Nangaa, président de la CENI a indiqué que la centrale électorale était invitée au parlement pour faire l’état de lieu du processus électoral et présenter sa machine à voter qui demeure encore au stade de projet.

Notons que, acceptées par les différentes parties prenantes aux élections, la production et la mise en marché effective de ces machines ne devraient pas être possible avant une période d’au moins 9 mois, avait confié à ACTUALITE.CD une source auprès de la CENI.

Roberto Tshahe

La Commission électorale nationale indépendante a présenté jeudi 21 septembre 2017 le kit du vote semi-électronique à l’Assemblée nationale. C’était à l’occasion de la réunion des présidents des commissions de l’Assemblée nationale en vue d’adopter le calendrier de la session parlementaire de septembre.